4H For Africa

H for Hope, H for Help, H for Honour, H for Health

Projet Noma 2014

696 words ~8 minutes read

Expédition Février 2014

Le projet

Lors de notre opération précédente  (2011), nous avons apporté au Docteur Traoré une aide matérielle (médicaments) et logistique (un véhicule tout terrain). En 2012, lors de notre dernier voyage au Mali, nous avons visité le centre et pu constater la pertinence de notre action, utilité du véhicule et utilisation rationnelle du matériel offert. Nous avons dès lors décidé d’aider à nouveau ce projet NOMA.

Si vous souhaitez lire le récit de notre expédition, c’est ICI et Voir les photos de l’expédition, c’est ICI

Notre page Facebook est également à votre disposition!

Les Participants

Les sponsors

Itinéraire

Bruxelles – Issoire – Sète – Nador – Fès – Azrou – Nador – Erfoud – Merzouga – Zagora – Taroudant – Agadir  -Tamarout – Tan Tan – Dakhla – Nouadhibou – Saint-Louis – Tambacounda – Koundara – Mamou – Labé – Siguiri – Bamako.

Bamako – Djenné – Tombouctou – Mopti – Sangha – San – Ségou – Bamako 

Noma = dévorer

C’est une stomatite gangréneuse de la face à point de départ endo-buccal, touchant essentiellement les jeunes enfants dont l’immunité a été altérée par les conditions de vie difficile des pays socio économiquement défavorisés : mauvaise hygiène, malnutrition, séquelles de maladies infantiles sévères, (rougeole), ou toute autre  pathologie entraînant une diminution du système immunitaire. Le développement fulgurant du processus infectieux détruit rapidement tissus mous et os , entraînant une mortalité élevée. La phase aiguë est donc une urgence vitale purement médicale.

Comme il est de coutume dans pareil cas, et toujours selon nos règles d’application de l’aide au Tiers-monde, nous répondons toujours à des demandes émanant d’autorités locales reconnues et garanties par des instances internationales.

Dans ce cas concret nous avons étudié la demande du Docteur TRAORE  Hamady, de Bamako, nous avons également questionné des autorités internationales sur le bien fondé de la demande et le sérieux du projet de « centre de réhabilitation et de revalidation pour les malades du Noma en convalescence ». Nous nous sommes rendus sur place à Koulikoro ( à 50 km de Bamako) pour y visiter ce centre en pleine formation, mais déjà très efficace.En conclusion, suite à toutes les garanties ainsi obtenues, nous avons décidé de répondre positivement à la demande du Docteur TRAORE.

La demande du Docteur TRAORE comprend plusieurs volets, articulés autour de :

Ce bénévolat de soins au moyen d’une installation dentaire que nous nous chargerons de fournir, se fera sur base de quinzaine pour un ou deux dentistes, tous frais de transport et de séjour sur place restant à notre charge.

Projets soutenus :